Santé

Pendant plusieurs années, AlterAfrique a été très impliquée dans des actions orientées vers le secteur de la santé.
L’association a construit deux maternités villageoises, l’une à Kataba1 et l’autre à Kabiline. A Bélaye, elle a eu l’occasion de construire une case de santé grâce au financement de la Coopération Technique Belge de Dakar.

Pendant plusieurs années, l’association a largement soutenu le poste de santé de Néma, mieux connu sous le nom de ‘hôpital belge’, situé dans les faubourgs de la ville de Ziguinchor. L’association y a rénové le bâtiment principal ainsi que la maternité qu’elle a aussi agrandie.

AlterAfrique s’est aussi attelée à la rénovation des logements de l’infirmier chef de poste à Bélaye et à Néma, qui désormais peuvent assurer une présence locale permanente.
Depuis lors, les accouchements s’y déroulent avec plus de sécurité et de confort pour les femmes.

Par ces diverses actions, les soins de santé de base sont dorénavant accessibles aux populations d’une vingtaine de villages y compris celle du quartier de Néma où l’hôpital belge tourne à plein régime.
L’ensemble de ces structures est aujourd’hui prise en charge par le ministère sénégalais de la santé.

Autre action à mentionner, le don de matériel médical.
AlterAfrique a apporté des microscopes, des tests de dosages sanguins simples (CRP et hémoglobine), des instruments médicaux et du petit matériel et un appareil d’échographie pour les consultations prénatales. Ces équipements ont été principalement distribués à l’hôpital belge mais aussi dans les autres structures soutenues par l’association.
En 2016, le don d’un appareil de laboratoire plus complet a permis de doser l’hémoglobine et la formule sanguine dans un laboratoire partiellement climatisé par les soins de l’association.

En 2019-2020, AlterAfrique a édifié un bâtiment sanitaire à l’école élémentaire de Bélaye pour 150 élèves.
Le projet a consisté en la construction d’un bâtiment comprenant huit toilettes individuelles, quatre pour les filles et quatre pour les garçons dont deux accessibles aux personnes en situation de handicap.
Ce projet a demandé de réaliser un forage, de placer une pompe immergée reliée à des panneaux solaires et d’ériger un château d’eau.
Le système d’évacuation permet d’éliminer les eaux usées et de les assainir avant de les rejeter dans le sol, sans pollution ou risque sanitaire.
Cette initiative a activement contribué à la lutte contre les maladies d’origine hydrique et à amélioration de la santé des élèves grâce à la mise en place de conditions sanitaires et d’hygiène adaptées.

En 2023, un bâtiment similaire a été construit dans l’école élémentaire de Laty.