L’hôpital des belges

Classé dans : Santé | 2
Le « hall d’accueil » de l’hôpital des belges

Il y a une trentaine d’années, une ONG Belge se rend à Ziguinchor (Casamance, Sénégal) pour y construire un petit hôpital dans la brousse, à quelques kilomètres de Ziguinchor.  L’ONG Delipro s’occupe entre autre de la formation du personnel : l’infirmier chef, le laborantin, la matrone, une quinzaine de personnes en tout. Après 8 ans, Delipro, qui a obtenu les financements de la Belgique pour construire, équiper et faire fonctionner ce petit hôpital, quitte Ziguinchor pour d’autres projets. Le petit hôpital des belges est repris par les autorités sénégalaises et renommé « Poste de santé de Néma ».

Trente ans plus tard, la ville a changé, elle s’est étalée et a fini par englober le Poste de Santé de Néma, qui est resté connu par la population comme l’hôpital des belges et qui a une excellente réputation.

L'équipe de choc
L’équipe de choc

Les bâtiments sont en relativement « bon » état, et une partie du personnel formé il y a 30 ans est toujours sur place !

Certains bâtiments sont en mauvais état, une fuite dans la toiture, un local inutilisable, le matériel utilisé est désuet et en mauvais état….  Les rentrées financières de l’hôpital ne sont pas suffisantes pour acheter du nouveau matériel, elles suffisent à peine à payer le personnel : Le laborantin gagne 75€ par mois !

Voilà une nouvelle aventure qui commence pour AlterAfrique.

Grâce à la générosité des réseaux sociaux des membres d’AlterAfrique et des bénévoles, les fonds arrivent.  En un tour de passe passe, voilà que l’hôpital reçoit un ordinateur, un microscope, du matériel pour faire divers tests …  et l’idée est lancée d’acheter un échographe.

 

Un beau projet que nous allons suivre dans les semaines et les mois qui suivent …

2 Responses

  1. Charles PETITJEAN Président

    Les ONG belges Les Frères d’Espérance a financé la construction, l’équipement du de l’Hôpital des belges.Durant les premières années elle a pris en charge partiellement le personnel local. L’ONG DELIPRO a recruté au départ les coopérants qui ont bénéficié d’un traitement dit local et de la prime de reclassement versée en Belgique par l’AGCD ainsi que la couverture OSSOM. En 2011 les Frères d’Espérance ont mis à la disposition de ce projet une ambulance amenée parle professeur de Lauture. La représentante de l’ONG Mme DACOSTA a encore visité récemment le projet pour activer une nouvelle aide.
    Il est un rien facile pour INTRERAFRIQUE d’aller pondre dans le nid d’une autre ONG alors qu’elle n’a rien financé et qu’elle appelle à des donations alors qu’aucune paternité lui est attribuée Elle devrait entrer en contact avec l’ONG créatrice du projet

  2. Petitjean

    Ce projet ne vous appartient pas. C’est l’ONG Les Frères d’Espéranceen collaboration avec DELIPRO qui a financé la construction et l’équipement de ce bel outil.DELIPRO reconnue pour le volontariat a recruté pour nous le Docteur Yves Van den Branden qui a été ouvert également par l’OSSOM. En 2011 nous avons encore livré une ambulance à l’Hôpital des belges. Récemment notre représentante au Sénégal a visité le projet avec une demande appuyée d’aide par le personnel.
    Il est trop facile de s’introduire dans un projet où vous n’en avez pas eu l’initiative.
    Veuilez donc prendre rapidement contact avec nous d’autant pls que suite à laisite de notre représentante nous avons lancé un appl de dons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.